Vous êtes ici :

La Chapelle Saint-Sulpice

 

Histoire de la Chapelle St Sulpice

Dédiée à Saint-Sulpice, évêque de Bourges, dont on vient de retrouver l’effigie naïve peinte au XIVe sur l’intrados d’une fenêtre du chœur, la chapelle est en fait l’ancienne église d’une paroisse disparue à la fin du premier Empire, absorbée par sa voisine Villerest.

131_saint-sulpice-(copier).jpg

La traversée du XIXe siècle, si fertile en modifications architecturales quelquefois funestes pour de nombreux édifices religieux, l’aura donc laissée presque intacte au milieu de l’enclos arboré correspondant à l’ancien cimetière qui l’entoure.

C’est indéniablement le plus ancien édifice religieux de la commune de Villerest, dont on trouve les traces dès 966 dans une Charte de Cluny. Construite sur les hauteurs qui dominent la vallée de la Loire, elle a probablement été édifiée à l’emplacement d’une villa gallo-romaine dont certains matériaux ont été réemployés et sont visibles dans les parties les plus anciennes du bâtiment actuel datant probablement du XIIe siècle, notamment la belle abside romane et la nef unique.Peu transformée, elle a cependant subi des modifications notables au XVIIe siècle, sous l’impulsion des puissants voisins, seigneurs de Champlong. On a alors ajouté une sacristie en voûte d’arêtes, réalisé un nouveau porche en pierre de Charlieu qui sera longtemps surmonté d’une galonnière, et recouvert les anciennes peinture murales par un nouveau décor constitué d’un faux appareillage de moellons de couleur ocre rouge et jaune.

Inutilisé au XIXe, l’édifice s’est progressivement dégradé avant de retrouver une deuxième jeunesse à la fin des années 1920, grâce aux libéralités d’une famille de Villerest. Malheureusement, la restauration de cette époque, manquant un peu de discernement à cimenté les soubassements des murs intérieurs et les a recouverts uniformément par un badigeon blanc masquant tous les anciens décors.
Des sondages réalisés en 1993 puis étendus en 2009 ont montré que les murs de l’abside sont entièrement recouverte par une peinture médiévale datée du XIIè et donc contemporaine de la construction de l’édifice. Il s’agit d’un sobre et original décor floral encadré par de remarquables frises ou l’artiste a donné libre cours à son imagination en peignant des motifs géométriques exubérants entrelacés et vivement colorés.
Ces peintures exceptionnelles, auxquelles s’ajoutent les personnages plus tardifs (XIVe) représentés sur les intrados des ouvertures de l’abside, nécessitent une restauration, tâche indispensable pour la mise valeur de l’édifice et son utilisation dans le cadre des animations culturelles auxquelles il est désormais voué.

Association les Amis de la chapelle

Une association s'est créée dans l'optique de valoriser ce patrimoine. Les Amis de la Chapelle Saint- Sulpice ont lancé une souscription pour la restauration des fresques. Un avenant à la convention a été signé avec la Fondation du patrimoine. La souscription est toujours d'actualité et les Amis de la chapelle font appel à la générosité des personnes qui souhaitent contribuer à la poursuite de la rénovation des magnifiques peintures murales (bulletin de souscription disponible en téléchargement).

http://www.amisdelachapelle.sitew.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pice jointe

bulletin de souscription